CARCINOME HÉPATOCELLULAIRE APRÈS RÉPONSE VIRALE SOUTENUE DANS L’HÉPATITE C CHRONIQUE

Cette étude se base sur une analyse de registre américain pour étudier la survenue du carcinome hépatocellulaire (CHC) chez 10738 patients avec une réponse virale soutenue (RVS) pour hépatite C chronique et chez 11290 patients sans RVS incluant des patients avec cirrhose (14%). L’incidence du CHC était de 0.327% par an dans le groupe RVS versus 1.32% dans le groupe sans RVS. Dans le groupe avec RVS, les facteurs de risque de survenue du CHC étaient la présence d’une cirrhose (adjusted HR=6.69; 95% CI, 4.32 – 10.35), d’un diabète (adjusted HR=1.88; 95%CI: 1.21 – 2.91), d’une hépatite C de génotype 3 (adjusted HR=1.62; 95% CI, 0.96 – 2.73), un âge plus avancé (and age 65+: 4.51; 1.96 – 10.40 vs. 45 – 54 years old) et l’origine hispanique (adjusted HR: 2.27; 95 CI%,1.07 – 4.80). Chez les patients cirrhotiques avec RVS l’incidence du CHC était de 1.39% par an.

Au total, la RVS est associée à une diminution du risque de CHC qui reste néanmoins présent chez les patients cirrhotiques et suggère de poursuivre le dépistage échographique du CHC chez ces patients.