null
Beaucoup de maladies du foie évoluent pendant longtemps sans symptômes. Il est donc malheureusement fréquent de diagnostiquer une maladie du foie à un stade avancé (cirrhose, cancer) alors qu’aucun symptôme ou presque n’était présent. Quelques symptômes doivent néanmoins conduire à une consultation rapide chez le médecin généraliste ou le médecin spécialiste :

  • fatigue importante et perte de poids
  • apparition d’une jaunisse ou d’urines très foncées (brunes comme du porto)
  • gonflement important du ventre lié à la présence de liquide (on parle alors de liquide d’ascite)
  • somnolence anormale dans la journée et confusion (fait de « répondre à côté » ou de faire des choses inadaptées)
  • hémorragie notamment par le tube digestif (vomissement de sang, présence de sang rouge ou digéré et noir dans les selles), ecchymoses ou hématomes fréquents, saignement des gencives ou de nez …

D’autres symptômes sont moins graves et urgents mais peuvent également rendre compte de la présence d’une maladie du foie :

  • présence de démangeaisons (prurit) sur tout le corps
  • fatigue inhabituelle, etc.

Attention ! Tous les symptômes détaillés ici ne sont pas toujours liés à une maladie du foie.
En revanche, ils nécessitent systématiquement une évaluation par un médecin et éventuellement un bilan complémentaire.